Photo : Daniel Romero - Unsplash
ActualitésEditoFrançais

AirTags, pour le meilleur ou pour le pire đŸ”đŸ˜„

You can read this article in English by clicking here

Introduit en 2021 par Apple, les AirTags sont de plus en plus adoptĂ©s par les clients de la marque. Si c’est une bonne nouvelle pour l’entreprise californienne, ce n’est pas forcĂ©ment le cas pour tout le monde.

Comment fonctionnent les AirTags ? đŸ•”đŸŸâ€â™‚ïž

Commençons par le commencement, qu’est-ce qu’un AirTag ? Et bien il s’agit d’un balise connectĂ©e qu’on peut accrocher Ă  n’importe quel objet (sac, porte-clĂ©, vĂ©lo, etc), qui nous permet ensuite de facilement le retrouver.

Et comment fait-on pour le retrouver, me direz-vous, et bien c’est lĂ  toute la magie d’Apple. Lorsque que vous souhaitez utiliser un appareil bluetooth, vous faites gĂ©nĂ©ralement une recherche depuis le menu Bluetooth de votre smartphone pour le retrouver. Et bien, c’est sur principe que s’appuie les AirTags. Il faut savoir que les AirTags envoient rĂ©guliĂšrement un signal aux iPhones environnants pour les prĂ©venir qu’ils sont Ă  proximitĂ©. Ces iPhones par la suite envoient un message Ă  Apple via iCloud pour leur dire « HĂ©Ă©Ă©, j’ai trouvĂ© cet AirTag pas loin de moi ». Et si jamais vous ne savez pas oĂč vous avez Ă©garĂ© votre objet accrochĂ© Ă  votre AirTag, Apple vous communiquera la derniĂšre position de cet AirTag. Tout ce processus est transparent pour les utilisateurs d’iPhones et se passe en tĂąche de fond sans aucune action nĂ©cessaire.

Quand le propriĂ©taire d’un AirTag est Ă  proximitĂ©, il peut notamment le faire sonner pour le repĂ©rer plus facilement. Retenez ce dĂ©tail, car il est important pour la suite.

Source : Apple

Quand la force des AirTags devient leur plus grande faiblesse 😈

Comme vu prĂ©cĂ©demment, les AirTags s’appuient sur les iPhones qui les entourent pour pouvoir communiquer avec prĂ©cision leur position Ă  leur propriĂ©taire. Avec le nombre d’iPhones en circulation, on peut facilement obtenir la position exacte de son AirTag si on le perd. Sauf que cette force a fait passĂ© certains AirTags du cĂŽtĂ© obscur.

via GIPHY

Des personnes mal intentionnĂ©es dĂ©tournent de plus en plus les AirTags de leur but initial. De nombreux rapports font Ă©tat d’AirTags dĂ©tournĂ©s pour s’emparer de voitures. Le principe est simple. Les malfaiteurs dissimulent des AirTags dans le vĂ©hicule (dans une roue, une interstice etc) quand ces derniers sont Ă  l’arrĂȘt dans un parking. Ensuite, ils n’ont plus qu’Ă  suivre la position de ces AirTags jusqu’au domicile des propriĂ©taires pour effectuer leur sale besogne.

Et ce n’est pas le pire. Ces AirTags sont malheureusement utilisĂ©s par des stalkers qui peuvent facilement les glisser dans les sacs de leurs victimes pour les suivre Ă  la trace. Eva Galperin, directrice de la cybersĂ©curitĂ© Ă  l’Electronic Frontier Foundation (EFF) et conseillĂšre technique de la Freedom of the Press Foundation (Fondation pour la libertĂ© de la presse) a dĂ©jĂ  dĂ©noncĂ© cette utilisation de la balise d’Apple

« Si vous crĂ©ez un objet utile pour suivre les objets volĂ©s, vous avez Ă©galement crĂ©Ă© un outil parfait pour le harcĂšlement. J’ai personnellement parlĂ© Ă  plusieurs personnes qui ont trouvĂ© des AirTags en leur possession. »

Ces 2 pratiques ont d’ailleurs Ă©tĂ© mises en scĂšne par un YouTubeur amĂ©ricain, qui a piĂ©gĂ© un de ses amis

Peut-on se protĂ©ger ?🛡

On se dit bien qu’Apple a pensĂ© (ou pas) Ă  ce type de situations pendant le dĂ©veloppement de son produit. Des dispositifs de sĂ©curitĂ© sont implĂ©mentĂ©s pour Ă©viter ce dĂ©tournement de balises.

Tout d’abord, un utilisateur d’iPhone reçoit un message quand un AirTag qui ne lui appartient pas se dĂ©place avec lui. Mais si cette notification arrive au beau milieu d’autres notifications, on peut facilement zapper. A tout moment, l’utilisateur peut aussi lancer l’application Localiser, accĂ©der au menu Appareils pour vĂ©rifier si un AirTag ne lui appartenant pas bouge avec lui.

Les utilisateurs Android sont quant Ă  eux moins bien lotis. En effet, ils n’ont pas la possibilitĂ© de recevoir des notifications automatiques. Pour dĂ©tecter un AirTag Ă  proximitĂ© d’eux, ils doivent tout d’abord tĂ©lĂ©charger l’application Tracker Detect, mise Ă  disposition par Apple, et ensuite faire une recherche manuelle. Pas trĂšs rassurant.

Les AirTags ont aussi un dispositif ne nĂ©cessitant pas une action sur un smartphone. Ils se mettent automatiquement Ă  sonner quand ils ne sont plus Ă  portĂ©e de leur propriĂ©taire pendant un long moment. A leur sortie, ce dĂ©lai Ă©tait de 3 jours. Il a Ă©tĂ© raccourci et se situe dĂ©sormais entre 8 et 24 heures. Malheureusement, cette sonnerie n’est pas assez forte et peut facilement ĂȘtre dissimulĂ©e par le son d’un moteur. Pire encore, des bricoleurs ont rĂ©ussi Ă  dĂ©sactiver le haut parleur et certains vendent ces AirTags modifiĂ©s.

Avec tout ça, on s’attend Ă  ce qu’Apple dĂ©ploie rapidement des solutions plus efficaces, si seulement c’est possible, pour Ă©viter ces dĂ©tournements. Plus ces balises gagneront en popularitĂ©, plus les cas comme ceux citĂ©s plus haut augmenteront. Et Apple n’est pas le seul Ă  proposer ce type de produit. Samsung a sa propre gamme de produits SmartTags.

En attendant, si jamais vous trouvez une de ces balises dans votre sac, votre voiture ou attachĂ© Ă  votre vĂ©lo, suivez la procĂ©dure d’Apple disponible en cliquant ici, et rapprochez-vous immĂ©diatement des autoritĂ©s

 

Sources : 01Net, BBC

Qu'en avez-vous pensé?

Excité
0
Joyeux
0
Je suis fan
1
Je me questionne
0
Bof
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans:Actualités