Photo par Shubham Dhage sur Unsplash
ActualitésApplicationsFrançais

The End pour YouTube Originals đŸ§č

AprĂšs six ans de bons et loyaux services, YouTube a dĂ©cidĂ© d’abandonner YouTube Originals, sa division dĂ©diĂ©e Ă  la production de contenus originaux, notamment de sĂ©ries scĂ©narisĂ©es, de vidĂ©os Ă©ducatives ou encore de programmes sur la musique et les cĂ©lĂ©britĂ©s entre autres.

DĂ©cision Ă  double facteur ⚖

La nouvelle a Ă©tĂ© annoncĂ©e sur Twitter par Robert Kyncl, le directeur commercial de YouTube. Il explique notamment cette dĂ©cision par le succĂšs du Partner Program de l’entreprise, c’est-Ă -dire son programme de partage de revenus publicitaires, qui compte dĂ©sormais plus de 2 millions de participants.

« Nos investissements peuvent dĂ©sormais avoir un impact plus important sur un nombre encore plus grand de crĂ©ateurs lorsqu’ils sont appliquĂ©s Ă  d’autres initiatives », Ă©crit-il.

Par ailleurs, le dĂ©part de Susanne Daniels, dirigeante de YouTube Originals, a Ă©galement jouĂ© dans la balance. Elle quittera son poste le 1er mars 2022. Quasiment tous les contenus d’Originals vont ainsi toucher Ă  leur terme, Robert Kyncl prĂ©cise nĂ©anmoins ce qui sera maintenu :

  • Le YouTube Kids Fund (destinĂ© Ă  proposer des contenus pour les enfants)
  • Le Black Voices Fund, un programme dĂ©diĂ© aux Afro-AmĂ©ricains crĂ©Ă© en 2020 pour «amplifier» les crĂ©ateurs noirs sur la plateforme, continueront d’ĂȘtre financĂ©s.
  • Ses engagements existants. A titre d’exemples, la mini-sĂ©rie sur les coulisses d’Alicia Keys et l’émission de fitness de Will Smith sont bien maintenues.

« Nous honorerons notre engagement pour les Ă©missions dĂ©jĂ  contractĂ©es en cours et les crĂ©ateurs qui sont impliquĂ©s dans ces Ă©missions doivent s’attendre Ă  recevoir des nouvelles de notre part directement dans les jours Ă  venir », continue Kyncl.

Un dĂ©part prometteur, short success story ! 😱

LancĂ© en 2016, YouTube Originals avait au dĂ©part l’idĂ©e de venir concurrencer Netflix dans le secteur du streaming. Le service Ă©tait payant et proposait des Ă©missions et des films scĂ©narisĂ©s axĂ©s sur les crĂ©ateurs. Par la suite, il a changĂ© d’axe en s’orientant vers les contenus financĂ©s par la publicitĂ© mettant en scĂšne des cĂ©lĂ©britĂ©s, auxquels les utilisateurs peuvent accĂ©der gratuitement sans abonnement.

Si certaines productions ont plutĂŽt bien marchĂ©, Ă  l’instar de Cobra Kai dĂ©sormais sur Netflix ou encore de la sĂ©rie documentaire sur Justin Bieber baptisĂ©e Seasons, force est de constater qu’aucun Ă©norme succĂšs n’est sorti du programme. StratĂ©giquement parlant, il est Ă©galement intĂ©ressant de se demander ce que YouTube Originals apportait rĂ©ellement Ă  l’entreprise, YouTube Ă©tant d’ores et dĂ©jĂ  la plateforme de streaming vidĂ©o la plus populaire au monde. Il y a de quoi se poser des questions.

YouTube dans le courant des Tendances 📈

Robert Kyncl affirme que YouTube va davantage se concentrer sur Shorts et sur le live shopping. Et oui le live shopping. Ça nous rappelle bien le TĂ©lĂ©Achat 2.0 de Twitter (Lire notre article sur le sujet). Un copier-coller ?

Toutefois, si l’on ignore encore les chiffres concernant les courtes vidĂ©os made in YouTube, force est de constater que l’entreprise choisit son camp et suit les traces de TikTok, dont le succĂšs mondial est tout simplement phĂ©nomĂ©nal.

Pour ce qui est du live shopping, la firme avait annoncĂ© en juillet dernier tester cette fonctionnalitĂ©, consistant Ă  faire la promotion et mettre les liens de produits durant des directs, avec une poignĂ©e de crĂ©ateurs. Le live shopping a largement gagnĂ© en popularitĂ© durant les confinements, et YouTube voit lĂ  une maniĂšre de gĂ©nĂ©rer d’importants profits.

Alors, emballĂ©(e)s par l’idĂ©e de mettre un stop Ă  YouTube Originals?

 

Sources : 20 Minutes, Next Inpact

Qu'en avez-vous pensé?

Excité
0
Joyeux
0
Je suis fan
0
Je me questionne
0
Bof
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans:Actualités